mardi 13 octobre 2015

Interview déjantée 5 : Ethan Le fils..du boss


L'interview déjantée n'interview plus les auteurs mais les personnages de ces derniers. Un concept découvert et pris chez Ensorcellement livresque.







1. Pièce d’identité, arbre généalogique, certificat de naissance, bref, présente toi en quelques mots. (Ce n’est pas un interrogatoire de la DGSE) 

Ouah, le flash-back d’enfer ! J’ai l’impression d’être de nouveau dans le bureau de mon paternel ! Ça craint ! Louka, au secours ! Mais non, j’déconne  

Nom : Darious. Prénom : Ethan. Né le 1 Avril 1996 à Dieppe… Fils unique du Commissaire Darious ( donc né avec un handicape sévère ! ), fils de divorcé (abandonné par sa daronne : on passe !) et… gay ! Gai, aussi, mais curieusement la plupart des gens ne font pas attention à ce « gai » là. Dans l’ensemble, je suis un mec bien, gentil, j’ai surtout du mal avec l’autorité (toutes les autorités), j’aime la vie, vivre, être libre et faire chier le monde. L’existence est suffisamment difficile, autant la rendre amusante. La seule chose auquel je tienne vraiment est l’Amour, celui de mon père et celui de Louka. Ils sont les seuls à me connaître vraiment. Ils savent me comprendre. Je n’en serais pas là aujourd’hui s’ils n’avaient pas été présents au bon moment. J’en ai fait voir de toutes les couleurs à mon père, il aurait pu me larguer lui aussi, mais non. Il m’a toujours épaulé, pas toujours de la meilleure façon qui soit, seulement il était là quand il le fallait. Le départ de ma mère, se retrouver à élever un jeune con pré-ado et homo… bref, c’est un type du tonnerre…
Merde ! J’le crois pas, j’vais me mettre à chialer comme une tafiole ! Allez hop, question two !


2. Comment as-tu été choisi pour ton rôle dans le roman ? 

Grâce au contraste qu’il existe entre mon physique et mon tempérament. Je suis un homme/enfant. Ou un enfant/homme. J’ai l’air cool, barré, le genre « j’en foutre » avec sa carrure d’athlète, ses dreads, perpétuellement en train de faire le show, mais je suis un grand timide, un vrai tendre qui craque facilement. Mouais… en fait c’est vrai : je chiale souvent comme une tafiole ! Je n’ai pas peur de montrer mes sentiments. Oh putain ! J’ai l’impression de parler à un psy ! Vous êtes sûr que ce n’est qu’une interview et non une séance de psychanalyse ? Je devrais peut-être vous appeler Docteur, non ?! Ah ah ah ah PTDR, LOL, MDR ! 


3. Ton activité favorite ? Ce que tu déteste faire ? 

Me vautrer dans le fauteuil en écoutant du Tiken Jah Fakoly à fond dans les oreilles, en fumant un… Oups ! (Chuuut, mon père va me tomber dessus, hé hé !) 
Les courses avec Louka ! Sans déc, on dirait pépère et mémère en sortie hebdomadaire. Genre le vieux couple du dimanche. Beuuurrk !


4. Ta phrase fétiche (les gros mots sont acceptés) ? 

Ce serait plutôt des expressions. Parce que moi, faire des phrases… pfff ! Y a , ça craint ! À donf ! Faut pas déconner ! J’suis mal ! Putain, ça m’gave !... Je crois que j’vais écrire un dico de mes expressions 


5. Un mot ou plusieurs sur ton auteur ? Avez-vous eu des conflits pendant le tournage oops l’écriture ? 

Je kiffe cette nana ! Sans rire, elle est extra. Elle a le chic pour entrer dans nos têtes et dans nos cœurs. Je suis sûr que, dans une autre vie, elle était un mec… gay ! Mouuaaah ! (Elle va me tuer si elle lit cela un jour.) On ne s'est jamais vraiment pris la tête elle et moi, mais il y a eu un moment de tension : quand pour les besoins du scénar elle a dû me faire disparaître afin de mieux revenir vers Louka… Elle a longtemps cherché le petit truc qui me conviendrait. C’est moi qui lui ai filé le tuyau du départ à Londres.


6. Comment trouves-tu ton personnage (physiquement et moralement) ? Es-tu en adéquation avec l’auteur ? 

Beau gosse charmant, irrésistible, excentrique, blagueur… bourré de défauts qui s’avèrent être ses qualités. Je suis un clown triste qui se cache derrière Monsieur Loyal… Quoi ! Mais comment vous faites pour me faire parler, hein ? En adéquation avec l’auteur ? Ne serait-ce pas plutôt elle, qui serait en adéquation avec moi ? Mmh… ! Va falloir que j’étudie la question.


7. As-tu eu des difficultés à rentrer dans le personnage ?

Je suis un clown. Donc non, un vrai rôle de composition. Un jeu d’enfant. Je suis né pour ce rôle.


8. A part Mireille Mathieu, t’écoutes quoi en boucle dans ton MP3 ? 

Oh ! shocking ! Là, vous me vexez. Mireille… ! Aaaah, j’vais gerber. On laisse Mimi aux ruskovs, ils la kiffent grave. Mes oreilles sont sensibles, elles n’acceptent que du bon son : Tiken Jah, Marillion, Blink 182, Sum 41, Dream Theater, Bob (l’incontournable)… La famille des musicos est vaste.


9. Raconte-moi une anecdote où tu t’es retrouvé totalement ridicule… 

Facile ! Le jour où mon père m’en a collé une devant Louka, l’après-midi de mon interpellation. C’te honte !


10. Dieu créa la femme. T’aurais créé quoi toi ? 

Adam ! CQFD 


11. Que sais-tu faire que peu de gens peuvent faire ? 

Me ronger les ongles de pieds ?! (en sortant du bain, je préfère préciser.)


12 Quel autre personnage de fiction aurais-tu aimé être et pourquoi ? 

Indiana Jones. Il est mortel, craquant, plein d’humour et de dérision. Et oh putain, cette cicatrice au menton ! J’aurais envie de l’embrasser 


13. Un selfie, on veut un selfie !!! 

J’aime pas les photos. Vous n’avez qu’à demander au bureau des flics de Dieppe, ils en ont une qui traîne dans leurs dossiers.



POUR LE FUN ET SI… 


Si tu étais du sexe opposé qui serais tu et pourquoi? 
Laure Izabel. Parce qu’elle est moi et je suis elle.

Si tu étais un objet lequel serais tu et pourquoi? 
Mon poncho et mon bob. Car je n’ai pas de meilleur déguisement.

Si tu participais à une télé réalité quelle serait elle? 
Pris en flag ! Je ne suis pas le seul à faire dans la vulgarité  C’est « tou-pou-d’av » les télés réalités.

Si tu gagnais à l’Euromillions ou un truc comme ça que ferais en premier? 
Le tour du monde en combi Volkswagen.

Si tu étais acteur qui serait tu? 
Cumberbatch ! He is so perfect. Beau, flegmatique, mystérieux et humain. Et puis c’est un acteur d’une excellence rare.

Si tu étais un mot ? 
Louka ! Avec un souffle sensuel dans la voix.

Si tu devais passer la bague au doigt, ce serait à…? 
Devine !

Si tu étais une b.o (bande originale) ? 
Pirates des Caraïbes.




Et pour finir Inversons les rôles, pose-moi une question ?

Je vous dois combien pour la séance, docteur ?
En tout cas, merci. J’ai adoré cette entrevue 

Un autographe de Laure Izabel.. même si j'en ai déjà un



Je te remercie d'avoir répondu à mes questions. En espérant que les lectrices voudront apprendre à te connaitre en lisant tes aventures.