mardi 15 décembre 2015

"Les flammes sacrées" de Megan Derr





Résumé :

Neuf dieux gouvernaient jadis le monde, jusqu’à ce qu’une ultime trahison ne les mène à leur perte. Depuis, le monde se meurt et seul le retour des Dieux disparus pourra le sauver.

Les habitants de Pozhar craignent le retour de Zhar Ptitsa, le Dieu des Âmes et de la Résurrection qui, pris d’une colère terrible, a bien failli tous les détruire il y a neuf cents ans. Pour l’empêcher de renaître, le peuple pourchasse et sacrifie les Réceptacles, ceux-là mêmes qui depuis leur naissance possèdent en eux un fragment de l’âme de Zhar Ptitsa.

Les Écrits sacrés proclament que mille d’entre eux seront mis au monde et que tous doivent être sacrifiés afin de détruire Zhar Ptitsa une fois pour toute. De nos jours, seuls restent deux fragments, enfouis dans le corps de voleurs bien décidés à ne pas se laisser jeter aux Flammes sans combattre.





Toujours aussi bon

Ce qui est sympa dans cette série, c'est qu'à chaque tome une nouvelle histoire commence. Ce sont les même bases, mais pas les mêmes personnages. Pas la même intrigue. On peut dire qu'à chaque fois, c'est une histoire dans une grande histoire. Ce qui a comme conséquence de ne jamais s'attendre à quoi que ce soit, mais en même temps de retrouver tout de même une certaine atmosphère. Le démarrage est un peu plus lent que ses prédécesseurs, notamment parce que l'histoire se focalise beaucoup plus sur les personnages que sur l'intrigue. L'auteur a commencé d'une façon plus cal, je dirais. On s'approprie tout doucement ces personnages. Quant à ces personnages, tous se retrouvent à un moment de leur vie où ils n'ont jamais autant été à la dérive, perdus car incapables de voir ce que l'avenir peut bien leur réserver. D'autant plus que le sort s'acharne sur eux... Ils ne tombent à aucun moment dans le cliché. Ils vont au bout de leurs convictions avec ce qu'ils ont de faiblesses et de force. Ils font ce qu'ils peuvent quand ils le peuvent et au final, nous montrent bien plus de force qu'ils en on conscience. Car oui, on ne peut plus, passé un certain point, les voir que comme fictifs. Ils arrivent à nous toucher de telle sorte qu'on a l'impression qu'ils nous appartiennent un peu. L'auteur arrive à faire cet effet-là avec son histoire. Le suspens m'a frustré aussi des fois. On voit à travers beaucoup de personnages, et leur voyage se ressemble. Pourtant, on ne cesse de se demander quel sera le prochain mouvement. On arrive à presque une routine vu les évênement qui se passent et tout à coup boum, des révélations, de l'action. Ca nous ébranle entièrement, et on devient avide de savoir ce qui va se passer, ce qui va arriver à nos héros. On a peur aussi pour eux, enfin vraiment on passe par tout un panel d'émotions car on y tient à ces héros, on les porte dans notre coeur. Après il y a beaucoup de personnages dont on suit la traversée, de sorte que jusqu'à un certain point, j'ai trouvé que c'était trop. Le fait de devoir "attendre" le chapitre suivant pour savoir la suite de se qui se déroule ailleurs est trop. Et à cause de ça j'ai dû vraiment ronger mon frein et du coup ça perd de son élan. Mais j'imagine aussi que je suis vraiment trop impatiente. L'auteur nous met sous le nez des histoires super intéressantes pour nous faire patienter ensuite ! Des questions trouvent enfin des réponses, pour notre soulagement, et de ce fait, les pièces du puzzle s'assemblent pour construire au fur et à mesure une image dont on voit mieux l'ensemble. On rencontre aussi grâce à l'auteur plusieurs formes d'amour, qui nous ouvre l'esprit face au monde qui nous entoure. Mais pas que, il y a aussi différents modes de pensée qu'il nous fait découvrir. Dans ces livres, il n'y a pas de discrimination. Que ce soit les genres des personnages, leur orientation sexuelle ou leur façon de vivre en général, il concentre son texte sur le thème abordé. Sur le sujet et l'histoire qu'il veut nous faire découvrir. C'est aussi en ça que le livre est attachant. L'auteur ne se donne comme limite que celles que lui-même s'est donnée. Et je trouve ça très courageux de sa part. L'histoire a quand même réussi à me tenir en haleine de sorte que je ne voyais pas les heures passer. Après m'être immergée dans ces trois tomes, l'univers, l'écriture et les aventures de ce récit vont me manquer. Ca m'a vraiment enveloppée. Je me suis sentie entourée de bien des manières durant ces traversées. Et bien que je sache que ce n'est pas fini, et que je vais devoir patienter quelques temps pour pouvoir avoir la suite des aventures, ça ne me console pas. En tout cas c'est vraiment une de ces histoires qui vous marque profondemment dans la durée... Et maintenant que j'ai fini ce troisième tome, je vais encore plus ronger mon frein en attendant la suite ! 


4,5/5