vendredi 1 janvier 2016

"Les ennuis riment avec Tony" de Eli Easton





Résumé :

Pour mener à bien son enquête sur le meurtre d’une jeune femme, Tony DeMarco, détective privé à Seattle, se fait passer pour un patient du docteur Jack Halloran, le thérapeute ayant traité la victime dans une clinique de sexe de la même ville. Ce n’est pas la première fois que Tony passe sous couverture, mais c’est la première fois qu’il veut passer sous les couvertures de l’un de ses suspects. Il ne peut pas s’en empêcher : Jack Halloran est exactement le genre de héros au regard d’acier pour qui Tony craque. Mais avant de pouvoir jouer les Roméo, il devra prouver l’innocence de Halloran et faire en sorte que le médecin ne découvre pas sa ruse.

Le docteur a ses propres problèmes, y compris un bras droit endommagé dans l’exercice de son devoir en tant que chirurgien de guerre en Irak et le stress post-traumatique qui en découle. Il ne comprend pas pourquoi il se sent attiré par son nouveau patient, cet Italien grand et drôle au regard de chien battu, dont l’humour s’infiltre à travers ses défenses pour lui faire ressentir des choses qu’il pensait depuis longtemps enfouies. Mais le médecin et le détective pourront-ils trouver un chemin vers leur amour en dépit des secrets qui existent entre eux ?




Miam miam !

Une combinaison farfelue de thérapie du sexe et enquête de police !
J'ai beaucoup rit sur cette histoire. Tony est un sacré énergumène dans son genre. Ce qui fait bien contraster avec Jack. Ils forment un duo détonant c'est le moins que l'on puisse dire. 
L'intrigue est ici très légère, on survole l'histoire de l'enquêteur  et son dénouement pour se concentrer sur l'atmosphère général qui se crée entre les deux protagonistes. Je ne sais pas si ça a été le but de l'auteure. Mais j'ai clairement ressenti ce détail, elle nous donne un sujet disons le clairement sensible sur le sexe et notamment comment se soigner avec et je suppose qu'elle a du coup voulu surtout faire passer un message de légèreté autour de ça plutôt que de l'alourdir. 
Et au final, nous passons surtout un bon moment avec une histoire d'amour atypique. Des personnages attachants, une histoire qui sort du lot, un sujet sur lequel se poser des questions... Que demander de plus ?


4,2/5