mercredi 11 mars 2015

A bout de mères de Rachel D. Forêt




RÉSUMÉ :

Comme les deux faces indissociables d'une médaille, 
la maternité a son revers. 
Les mères amères sont à bout. 
Le reflet dans le miroir s'est teinté des plus sombres pensées, 
des plus noirs desseins. 
Mères monstrueuses, égoïstes, passives, impuissantes... 
Qu'elles subissent, agissent ou réagissent, 
elles souffrent à travers et pour leur enfant. 
Derrière la comédie des apparences, 
les neuf nouvelles de ce recueil explorent les facettes obscures de l'âme humaine. 


Recueil composé de 9 nouvelles :


  1. Apparences 
  2. Aokigahara 
  3. Nuit invisible 
  4. Un prénom si ressemblant 
  5. Lettre à moi-même 
  6. Clichés 
  7. Shégué 
  8. La chose 
  9. J’aurais aimé 





MON AVIS :

Même si le sujet abordé est délicat on ne tombe pas dans le trop plein. 
il est abordé différemment selon les nouvelles, longues ou courtes, "réelles" ou tiré d'une croyance mais toujours avec justesse.

J'aime beaucoup le titre qui regroupe "à bout de nerfs" et mères car malheureusement même avec la meilleure volonté du monde être maman n'est pas toujours facile.

Je me suis reconnue dans quelques nouvelles que ce soit en tant que mère ou en tant qu'enfant.

Bizarrement la nouvelle qui m'a le plus émue n'est pas la 3 (bien qu'effectivement le sujet est difficile) ou celles parmi je me suis reconnue mais la numéro 7. j'ai pleuré pour la petite fille et sa maman qui n'a pas pu la sauvée.

Il m'est difficile de donner mon avis d'abord à cause de la taille des nouvelles, ensuite parce que je suis la reine du spoil et surtout parce que c'est un livre qui se "ressent".

Ce n'est pas un livre qui laisse réellement place à l'imaginaire comme un roman mais plus au ressenti et tout le monde n'a pas le même ressenti sur un sujet aussi grave.

Mais je vous invite fortement à tenter l'aventure.

Je remercie Rachel de m'avoir accorder sa confiance en me proposant ce SP, dés que le SDL est passé je le prendrais en papier :).