jeudi 23 avril 2015

Désarme moi tome 1 : Douce capitulation de Caroline Tillman


Désarme moi tome 1 : Douce capitulation  Broché  de Caroline Tillman  14,99 euro



à paraître le 15 mai 2015



RÉSUMÉ : Fort Holabird, Maryland. Rina James, lieutenant et médecin de l'Us Army, quitte son ancienne base militaire de l'Oklahoma pour tenter de repartir du bon pied. Après dix ans de service et d'exil dans ce monde d'hommes, elle a fait ses preuves et les mène à la baguette aussi bien l'arme au poing que dans son lit. Mais sous ses airs de femme sûre d'elle, elle a enfoui de profondes blessures qui l'empêchent de regarder vers l'avenir. Bien décidée à ne jamais s'engager pour la vie, elle se consacre entièrement à sa carrière et à ses amants de passage. Toutefois sa rencontre avec le beau et si agaçant Aidan pourrait sérieusement compliquer ses aspirations. . .


MON AVIS : J’ai eu la chance d’avoir dans les papattes cette romance. J’ai tout aimé du début à la fin ^^
D’ailleurs dés sa sortie le 15 mai direct dans ma bibliothèque avec mes autres trésors en attendant le tome 2 en septembre (sniff ).

De prime abord vu le titre j’ai cru que c’était un livre de domination (non je ne fais pas une fixation dessus :p  ) mais en fait c’est un mélange entre le fait qu’elle soit dans l’armée et le fait qu’elle doit faire un travail sur elle pour se remettre avec un homme à cause de son ex.

Rina James lieutenant et médecin arrive sur sa nouvelle base pour tout recommencer à zéro. Mais que cache t’elle et que fuit-elle ?  Le beau Aidan lui est sous le charme et souhaite aller plus loin.  Mais entre la belle doctoresse qui n’ose pas s’engager et sa sex friend le pauvre aura du mal. Surtout qu’en plus, rappelons le, les militaires ne sont pas sensés sortir entre eux sous peine d’être virés. Et leur commandant ne plaisante pas avec cette question… c’est d’ailleurs la règle numéro 1 sur sa base.

Rina se dévoile petit à petit pour Aidan on ne pas grand-chose de lui à la fin du premier tome. C’est une des raisons pour lesquelles j’attends le deux impatiemment.

L’auteure a travaillé le sujet de l’armée cela se ressent au niveau des personnages, les petites communautés, la peur de partir ou de voir partir en OPEX. Très peu de livres dans ce milieu en plus (à part les MM et deux trois MF comme l’excellent ‘l’instruction du cœur de Cristelle Morize’)