dimanche 28 juin 2015

Désirs et désastres, vol. 1 de Rose M. Becker


 Désirs et désastres, vol. 1 [Format Kindle] de Rose M. Becker 2,99 euro

RÉSUMÉ : Une histoire d’amour érotique et mystérieuse… 


Être jetée hors de la galerie d’art où je veux exposer : fait ! 



Me retrouver en soutien-gorge en pleine soirée mondaine : fait ! 



Rencontrer un bel inconnu, à moitié nue, dans les vestiaires pour hommes : fait ! 



Survivre à la honte : à faire. 



Tout ça en une journée… Vous y croyez ? 



Lunaire, attachante et imprévisible, Elena Lavigne vit l’une des pires journées de sa vie. En vingt-quatre heures, cette jeune étudiante en art est refoulée de la galerie où elle vient présenter ses œuvres et se retrouve à jouer les naturistes en plein gala dans un palace. C’est la catastrophe ! Jusqu’à ce qu’elle croise la route d’un séduisant inconnu en se trompant de vestiaire. Le problème ? Elle est en soutien-gorge, lui en smoking. Ce qui n’empêche pas le coup de foudre… 



Après le succès de son premier roman, Rose M. Becker revient avec Désirs et désastres



Désirs et désastres, Volume 1/6 






MON AVIS : Après avoir eu un coup de cœur ultime jamais inégalé au rayon Addictives pour "Le bébé, mon milliardaire et moi" du même auteure, j'étais impatiente de découvrir cette nouvelle série.

Et même si ce n'est pas un coup de cœur ça s'en approche. Enfin un vrai héros bad boy!!! Loin du "je viens de te voir j'ai eu le coup de foudre toi et moi c'est pour la vie....." Non, si vous cherchez ce genre de garçon alors passez votre chemin.... Ici on est dans le rayon mouchoir ;) .

On fait la connaissance d'Elena qui encore un fois comme dans le roman précédent est une fille "normale" à laquelle on peut facilement s'identifier. Tête en l'air, unique, créative, simple, avec une enfance pas super top : Sa mère est morte en lui donnant la vie et son père est aux abonnés absents.

Heureusement elle peut compter sur sa meilleure amie Alice pour la booster et l'épauler. C'est d'ailleurs grâce à elle qu'elle rencontre son beau milliardaire lors d'un gala de charité qu'elle a organisé et auquel elle à invité Elena.


Elio Garibaldi est comme le héros du précédent livre de l'auteure, un self made man. Mes préférés :). En gros il a fait fortune tout seul comme un grand. Encore que la vu qu'il trade on peut pas dire qu'il se foule. Oui oui vous ressentez bien le soupçon de mauvaise foi. Elio m'a laissé une impression trés négative. Du genre "je t'ai eu pour la nuit je te cause plus....". J'ose espérer qu'il se rattrapera dans le prochain volume :) .

Je remercie les éditions Addictives pour cet ebook offert dans le cadre du club VIP.