lundi 18 janvier 2016

L'avis de Plum Kréole et Tornado rainbow sur le livre "Je suis un monstre" de Keren Nott

Ayant décidé de faire une LC (Lecture Commune) avec Plum Kréole (du blog "The library world") 
, je vous met aujourd'hui notre avis à toutes les deux, sur le livre "Je suis un monstre" de Keren Nott :



Résumé :

Je suis un monstre. C’est le nom qu’on me donne, l’étiquette qu’on me colle. Le mot qu’on me jette

à la figure chaque fois qu’on me voit. Et on me voit beaucoup, on me voit partout. Télé, radio, journaux, on ne parle plus que de moi.



On ne pense qu’à moi. Un monstre... étymologiquement, celui qu’on montre. Mon visage hante vos consciences. Peut-être bientôt sera-t-il présent dans le dictionnaire, parfaite illustration du mot cruauté. Ou du mot souffrance. Car les monstres naissent dans la douleur et de la douleur, c’est bien connu. Les psychanalystes diront que c’est la faute de Maman ou encore des jeux vidéo.



Ils se trompent. Tout est de votre faute. Pourrez-vous l’assumer ?




L'avis de Plum Kréole :


En ouvrant ce livre je ne savais pas réellement à quoi m’attendre, La couverture et le résumé ne laissant transpirer qu’une plongée dans un univers sombre.
Malgré moi, j’ai été très attiré par ce roman et je dois dire que je ne regrette absolument pas ma lecture. J’ai tout bonnement adoré ce livre, je l’ai quasiment dévoré !
J’ai été subjuguée, happée par la plume de l’auteure, elle a su me captiver dès les premiers mots (ou maux) et ce jusqu’au point final. 
Elle nous embarque, malgré nous, dans un tourbillon d’horreur et de souffrance… on en vient, en faisant fi de tout le reste, à succomber au charisme d’Edselias et cela en devient complètement déroutant, envoutant…
En plus de cela, elle ajoute à son roman une histoire d’amour malsaine avec un garçon aux airs angéliques qui s’avérera être un manipulateur, amplifiant par le fait  la sympathie que l’on ressent pour le personnage principal. Je me suis vue à plusieurs reprises croiser les doigts et avoir peur pour lui, espérer qu’il se sorte de cette spirale infernale.
Tout au long des pages, des mots, de l’action, nous sentons l’angoisse nous capturer dans ces griffes, nous haletons, nous souffrons, nous transpirons, nous suffoquons et nous espérons…. Oui nous espérons un dénouement heureux pour Edselias, malgré toute la noirceur du contexte.
Plusieurs fois pendant ma lecture, je me suis demandée si la folie était innée ou si cette folie pouvait naitre et se développer tout au long de notre vie, en fonction de certains moments vécus. Cette question me reste sans réponse et je me demande si Edselias était tombé amoureux d’un garçon saint d’esprit, aurait-il continué de plonger dans toute cette folie furieuse.
Ce roman est juste sublime (point de romance édulcorée, juste de l’amour fou qui nous entraine sur des chemins d’une grande noirceur emplie de froideur), l’écriture de l’auteure carrément addictive… et je le dis, je ne pense pas relire ce genre de roman, mon cœur ne sens remettrait pas mais pour le coup –ci  c’est un véritable Coup de cœur pour ce livre complètement atypique. 
Dorénavant, voici une auteure que je ne manquerai pas de suivre…

5/5 


Et voici le mien : 

Pour amateurs-trices de sensations fortes !

Dès le livre acheté, il n’a pas arrêté de m’attirer. Je voyais sa couverture, le prenait dans mes mains en ayant l’irrépressible envie de le lire. Et il ne m’a pas déçu !
Ce livre est merveilleux, mais tout à la fois horrible !
Je ne parle pas de l’histoire, de l’écriture de l’auteur, ou même du thème. En fait, ce livre ne ressemble juste à aucun autre. En ressortant de ce livre, je me trouve complètement submergée. Je ressens un sentiment que je n’arrive même pas à définir, car je ne l’ai jamais vécu. Je tremble, mon coeur bat vite et je ne sais plus quoi faire… Il m’a totalement submergé tout entière. Car pour ce livre-ci, impossible de faire une généralité. Dans notre façon de le percevoir, de l’appréhender, on ne peut tout simplement pas dire ce que les gens en penseraient. Tout ce passe à l’intérieur de nous. Selon nos expériences passées, notre appréhension du monde, nous n’aurons je pense pas du tout les mêmes réactions face à ce livre. Et c’est ce qui, pour moi, le rend si particulier.
On voit la vie, à travers ses yeux, d’un jeune homme dont la vie ne lui fait aucun cadeau. A partir de sa naissance, nous retraçons son vécu en étant dans sa peau. 
L’auteur nous plonge dans une immersion totale. Nous devenons ce jeune homme ! Nous ressentons, découvrons avec lui. Et c’est ça qui m’a le plus plût. Outre le fait que ce qu’il ressent est parfois trop « fort », le fait d’être à sa place rend l’écriture superbe. Et nous montre la nature humaine sans fioritures, sans faux semblants, et tellement criant de vérité !!! Où l’amour et la rage se côtoie de tellement près.
Au final, je vous dirais de lire ce livre, avec cependant un recul obligé si vous ne voulez pas être à fleur de peau tout le long de votre lecture (c’est possible de ne pas l’être ?…). Car évidemment, il est à ne pas mettre entre toutes les mains et même le plus aguerri des lecteurs s’en trouvera, assurément, chamboulé.
En tout cas suivez cette auteur : Keren Nott !!! Car ce serait très dommage de passer à côté de telles pépites d’écriture !!!

Donner une note est très difficile pour ce livre, je mettrais 4,5/5 pour l’approfondissement, la recherche des mots, l’écriture tout simplement et 3/5 pour l’état dans lequel il m’a mis… du coup je vous laisse avec ces 2 notes, faites en ce que vous voulez !! 

Vous pouvez retrouver les avis des autres livres lu par Plum Kréole sur son blog The library world ici