mercredi 6 avril 2016

Papa qui lit de Rémi Chaurand (Auteur), Charles Dutertre (Illustrations)




Maison d'édition : Didier jeunesse
Collection : Hors collection
Nombre de pages : 32
Prix broché : 13,10 euro
Âge : dés 5 ans
Date de parution : 6 avril 2016
Provenance :  SP Didier Jeunesse

Où l'acheter? : Amazon 



RÉSUMÉ : Ce soir, c’est papa qui lit l’histoire. Il aimerait commencer par une poésie de Victor Hugo. Mais Sarah, elle, préfère l’histoire du dragon et du sorcier magique, et Loup voudrait plutôt le livre sur la Guerre des étoiles ! Quant à Lune, elle est partie enfiler son maillot de bain... Ah ! Quand la lecture du soir vire au cauchemar ! Une chronique familiale, joyeuse et énergique, à la manière du Petit Nicolas ! Un papa « Pierre Richard « et une marmaille agitée, des personnages fantasques auxquels les enfants s’identifieront sans peine. Un concentré de bonne humeur servi par le trait vitaminé de Charles Dutertre.






Ce livre est trés sympa. Il est moitié bd, moitié histoire.

Pur une fois c'est le papa qui s'y colle. D’après ses enfants c'est pour marqué des points auprès de leur maman. En vrai qui sait? Mais le pauvre papa est vite dépassé par les événements.... Il faut dire que 4 enfants avec des goûts différents ça calme vite.

J'aime beaucoup cette histoire car elle reflète la réalité. Les enfants aiment bien que maman lise l'histoire mais avec le papa c'est du bonus.

En plus mes enfants s'y sont retrouvés dans les chamailleries des enfants et ont beaucoup ri, de l'histoire mais aussi des dessins.

Certains moments clés de l'histoire sont en gras voir même en couleur et c'est sympa pour les plus grands qui savent déjà un peu lire.

les dessins style BD sont vraiment supers sympas.

En bref une histoire trés sympa mais surtout trés proche de la réalité qui permet aux enfants de s'y reconnaître dans les personnages.




Ca parle du papa il essaye de raconter une histoire. 

J'aimais bien quand le papa il lit des histoires, quand la petite fille lit son poème. 

J'aimais pas quand le papa il essayait de raconter l'histoire parce que personne ne l'écoutait le pauvre. Et j'aimais pas la bagarre

Je préfère la grande sœur parce que c mon personnage préféré et puis c'est tout.



Papa raconte l'histoire et la poésie. Mais personne n'est emballé par la poésie.

J'aimais bien quand le papa il compte jusqu'à 12 il triche. J'ai tout aimé.

Je préfère la maman parce il est jolie comme toi (Ok dis moi tout que veux tu me demander ma fille? ^^)



La morale c'est : "Ne jamais faire une promesse quand tu n'est pas sûr de toi (surtout si tu connais pas la réponse)".
C'est simple, c'est ce qui se passe en réalité. C'est rare que les enfants écoutent jusqu'au bout. L'histoire est trés sympa par contre le papa de l'histoire à pas d'autorité et c'est nul.