vendredi 13 mai 2016

Parents heureux = enfants heureux de Muriel Derome (Auteure)




Maison d'édition : Mazarine
Collection : 
Nombre de pages : 
Prix broché : 13,99 euro
Date de parution : 16 mai 2016
Provenance : SP Mazarine via Net Galley
Où l'acheter? : Amazon





RÉSUMÉ : Tous les parents (ou presque) font passer les besoins de leurs enfants avant les leurs. Mais ce qui est une nécessité avec un petit ne doit pas devenir une habitude qui s’installe de façon durable. Car si les parents ne veillent pas à prendre aussi soin d’eux et de leur couple, s’ils ne vivent que pour et à travers l’enfant, ils risquent de voir leur vie relationnelle et leur estime d’eux-mêmes s’étioler, avec le cortège de phénomènes associés : conduites addictives, somatisation, dépression, burn-out…De plus, en évaluant leur bonheur en fonction de celui de leur enfant, ils chargent indirectement celui-ci de les rendre heureux : ce qui est censé être un cadeau se révèle alors un fardeau.Dans cet ouvrage foncièrement déculpabilisant, Muriel Derome met en évidence ce que l’on risque à ne pas prendre soin de soi et de son couple, en identifiant les « signaux » ou les symptômes qui doivent nous alerter et en montrant très concrètement comment s’investir dans sa vie familiale sans s’épuiser. Pour que l’enfant puisse, enfin, être à sa juste place. 
 Muriel Derome est depuis vingt ans psychologue clinicienne et psychothérapeute – pour les enfants, leurs familles et l’équipe soignante – dans le service de neurologie et de réanimation pédiatriques de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches. Elle est aussi expert judiciaire près le tribunal de grande instance de Versailles. Elle a déjà publié deux livres : Accompagner l’enfant hospitalisé (De Boeck, 2014) et La Traversée des pays du deuil (De Boeck, 2014).







Je remercie les éditions Mazarine pour ce Service Presse via Net Galley.

Le livre est divisé en trois parties : nous en tant que personne, notre couple, nos enfants. 

D'un coté l'objectif est atteint puisqu'on parles à la fois des parents et des enfants, d'un autre coté je reste trés sceptique.

Entre les objectifs irréalisables puisque indépendant de notre volonté et ceux qui m'ont donné l'impression de sortir de la bible d'un gourou, j'ai eu du mal à m'accrocher.

Exemple d'objectif irréalisable : Avoir confiance en l'avenir : les gens heureux acceptent le changement et envisagent l'avenir de façon sereine, quelle que soit leur situation professionnelle ou familiale.

Je ne trouve pas de travail à cause de mon cancer et tout les mois je jongle avec les 800 euro de salaire de mon mari qui servent juste à payer les charges (merci papa pour les courses et les à cotés), cela me fait donc trois raisons de ne PAS baliser et d'être heureuse. Adieu le stress trop chouette après tout je n'ai pas de quoi me plaindre j'ai un toit sur la tête même si nos chances de le garder s'amenuise...

Exemple gourou : " Bonjour, ma chérie! Comment te sens tu après cette si belle soirée?
- Comme je ne t'ai pas vu me regarder de toute la soirée, je me suis sentie trés seule, comme abandonnée. Je te trouvais si beau, si sexy..
- Toi aussi, tu étais superbe! La confiance que tu as en moi m'a permis de m'amuser sans arrière pensée. C'était agréable de ressentir ça.
- En partant, j'étais un peu énervée que tu ne m'aies pas fait signe une seule fois, et en même temps je me disais que toutes les femme présentes devaient m'envier de partager ton lit et ta vie.
- C'est moi qui suis le plus chanceux, car je vis avec la femme que j'aime et qui me rend heureux..." ( en rime svp..)

Franchement mon mec me sort un truc comme ça, j’hésiterai entre rire ou lui demander si il me prend vraiment pour une conne... (ou alors il me pique mes harlequin pendant que j'ai le dos tourné, va falloir je vérifie...)



Bon, heureusement dans la partie des enfants on s'améliore et il y a de bonnes idées.

Après je précise qu'il s'agit de mon avis personnel et qu'il n'engage que moi,ce livre pourra peut-être aidé d'autres personnes, mais je pense être trop cynique du coup j'ai pas accroché.