samedi 4 juin 2016

A modern Cinderella de Nikki Jenkins (Auteure), Leila Bouslama ( Chez CLM ) (Illustrations)








Maison d'édition : Auto édition
Nombre de pages : 196
Prix ebook : 2,99 euro
Date de parution : mai 2016
Provenance : SP Auteure
Où l'acheter? : Amazon





RÉSUMÉ : Bonsoir, ici Katy Julianson en direct pour le lancement de la deuxième saison de "The Prince". Durant sept semaines, quatorze jeunes femmes se battront bec et ongles pour obtenir les faveurs de notre gentleman célibataire. Chaque vendredi, deux d'entre elles plieront bagages à la demande de celui-ci. 

Cette année, une petite nouveauté viendra pimenter l'aventure. En présence de notre célibataire, les prétendantes seront obligatoirement masquées et ne devront, sous aucun prétexte, dévoiler leur visage, sous peine d'élimination. 

Laquelle gagnera le coeur de notre prince ? 

En attendant de le savoir, veuillez accueillir avec moi les candidates de cette nouvelle saison. 

Alec et Azalee n'auraient jamais imaginé participer à ce genre de téléréalité. Et pourtant, les voilà, en ce moment même, face à face, dans le jardin de la magnifique demeure coloniale qui sert de décor à l'émission. 

Pourquoi une jeune femme qui déteste être sous les feux des projecteurs a-t-elle accepté d'être filmée à longueur de journée ? 

Pourquoi un homme riche et sexy a-t-il besoin d'un programme de télévision pour trouver sa future femme ? 

Et si, au final, les enjeux n'avaient rien à voir avec l'amour ? 






Je remercie l'auteure pour ce Service Presse qui m'a attiré de part son résumé mais aussi sa couverture.

En règle générale, je ne suis pas du tout attirée par la télé réalité à la télévision, par contre dans un livre j'adore.

La couverture est tout simplement sublime, en même temps, sans être de parti pris c'est du CLM...

Le petit plus de ce livre c'est le coté "secret" des participantes, elles portent toutes un loup (un masque) qui cache plus ou moins leur visage, du coup Alec ne peut se baser sur leur visage et ça c'est vraiment bien.

J'aime bien Azalée (aucun rapport avec le prénom en A ^^) car déjà elle n'a pas de chance en famille mais surtout elle veut arriver à se faire un nom pour elle et ses capacités et non pour l'argent de sa tante.
Et surtout elle est un peu ronde donc c'est une "vraie" femme pas un sac d'os. En plus contrairement à beaucoup de ses rivales, elle a du coeur.

Alec (notez le prénom en A ;) ), a lui aussi des difficultés avec sa riche famille, il ne sait pas dire non à son père même quand c'est contre son intérêt. Il ne croit plus en l'amour depuis qu'il a méchamment été trahi. Heureusement, il a d'excellent amis sur qui il peut vraiment compter.

Ils ne sont pas rentrer en lice pour l'amour mais pour des raisons bien différentes et au final, ce qu'ils pensaient tout deux être une obligation dérangeante va se transformer. Mais, une fois les masques tombés et la vérité révélée, que restera t'il?

Je vous invite à le découvrir en lisant cet excellent roman que j'ai beaucoup apprécié. C'est d'ailleurs pour ça que la fin me fait râler car même si comme dans tout contes de fées qui se respecte, tout est bien qui finit bien, elle est trés courte, j'aurais aimé accompagner nos amoureux un peu plus longtemps...

A la fin du livre, vous trouverez aussi deux mini histoires écrites par deux  auteures différentes sur le thème de Cendrillon.

Pierrette Lavallée nous livre une merveilleuse histoire avec un garçon cendrillon pour casser les codes.

Et sa consœur, Valorie Blue, en fait de même avec une méchante cendrillon et de gentilles sœurs.

J'ai préféré l'histoire de Pierrette à celle de Valorie, non pas (pour une fois) parce que Pierrette est une de mes auteures préférées mais surtout parce que son histoire était trés belle et que Cendrillon méchante, ben j'ai eu beaucoup de mal. Je peux même pas dire que c'est parce que c'est (un peu) sanglant puisque dans la vraie histoire, Janelle fait vraiment ça. Peut être aussi le fait qu'on ne sache rien sur son chéri qui est vraiment mystérieux. Attention, ça ne veut pas dire que je ne l'ai pas aimé, ces deux histoires ont un style vraiment différents. Les trois d'ailleurs mais elles sont toutes aussi bien.