lundi 6 mars 2017

Red Hill de Jamie McGuire (Auteure), Benjamin Kuntzer (Traduction)


Red Hill (Broché) 14 euro





Maison d'édition : J'ai lu
Collection : Fiction Fantasme
Nombre de pages : 381
Prix broché : 14 euro
Prix ebook : 11,99 euro
Date de parution : 23 septembre 2015
Provenance : Cadeau
Où l'acheter? : Amazon




RÉSUMÉ : Scarlet est divorcée et mère de deux petites filles. Les élever seule est un combat quotidien qu'elle mène avec ténacité. Marié depuis plusieurs années à une femme de plus en plus distante, Nathan n'a qu'un vague souvenir de ce qu'est l'amour. En revanche, sa petite Zoe le comble de bonheur tous les jours. Miranda, elle, n'a qu'une préoccupation : l'organisation d'un week-end à la campagne avec sa sœur Ashley et leurs copains respectifs. Lorsque leur monde s'effondre, ces personnages ordinaires vont devoir affronter l'extraordinaire. Il leur faudra prendre en main leur destin pour avoir une chance de survie. Mais qu'arrive-t-il quand ceux pour qui vous êtes prêt à mourir sont aussi ceux qui peuvent vous détruire... ?



Une romance avec des zombie? wahou!!! Je me devais de tenter ;).

Mon avis est en demi teinte, il y a beaucoup de personnages, au début, il y a un chapitres pour deux personnages minimum, parfois jusqu'à 5. Déjà, il faut arriver à tous les resituer, sachant qu'en plus, ils se sont tous déjà croisés, voir plus, à un moment ou un autre.

Mais bon, trés peu de méchants, ils sont tous sympas, forcément comme c'est un livre de zombie, il y a des pertes mais rien de traumatisant, ça reste une romance donc pas de détail.

Certains pourrait dire ça va trop vite mais en même temps je n'en ai pas eu l'impression vu que le "happy end" à quand même lieu à la fin. Avant, on voyait les amoureux déjà en couple ou amoureux et se tournant autour donc c'est pas comme si c'était arrivé du jour au lendemain.

Beaucoup de larmes évidemment puisque beaucoup de perte, celle qui m'a le plus marqué c'est celle de la femme de Skeeter, enfin Skeeter surtout. L'amour qu'il a pour sa femme est magique est transcendant. 

Les autres sont bien aussi, on a la jeunesse, la raison, le pragmatisme (le familial évidemment) mais cet amour là est magnifique.

Evidemment, dans tout livre de Zombies, il y a ceux qui tirent leurs épingles du jeu, les méchants qui tirent sur tout ce qui bougent ou en profitent lâchement pour assouvir leurs vils besoins, heureusement notre groupe de héros à des valeurs morales.

J'ai hâte de lire le spin off écrit du points de vue de la fille ainé de Scarlett.