mardi 27 octobre 2015

Pour un sourire de Théo de D. Maddie (Auteur)

RÉSUMÉ : Zoé Duquesnes, 30 ans et mère célibataire, est abonnée aux galères du quotidien. Lorsqu’on lui lègue une maison au bord de l’océan, elle y voit l’occasion d’un nouveau départ. Mais c’est sans compter sur la particularité de cet héritage et les caprices du destin.David De Luca a tout sacrifié au profit d’une brillante carrière internationale, son retour en France signe une envie d’autre chose, d’un retour à l’essentiel. Sa route croisera à nouveau celle de la femme qu’il a laissée derrière lui quatre ans plus tôt. Lui qui a fui une vie bien rangée pour celle d’un nomade sans attache se retrouve soudain père d’un enfant différent des autres. Sera-t-il prêt à tout… pour un sourire de Théo ?




MON AVIS: Je remercie les éditions Reines-Beaux pour ce SP qui me fait trés envie depuis trés longtemps. Du temps où l'auteure était auto éditée.
J'ai déjà lu "Un super héros sinon rien" et j'avais beaucoup aimé.
Mais "pour un sourire de Théo" est trés loin du Chick lit, bien au contraire. Ici le thème est plus réel, plus poignant, plus dramatique. Il y a certes quelques scènes où j'ai retrouvé avec plaisir l'humour de l'auteure mais en gros dans l'ensemble le livre reste "sérieux".
Attention cependant on ne tombe pas dans le mélodrame ou l’auto apitoiement, les scènes de ce genres sont juste "survolées" pas détaillées.

J'ai aussi beaucoup apprécié les passages explicatifs ni trop détaillés ni trop peu, ce qui permet de faire connaissance avec cette maladie soit trop peu connue soit au contraire trop méconnue.

Le coté romance est juste un "bonus", le livre étant plus centré sur la relation mère-fils.

En tant que maman ce livre m'a bouleversée, la question principale étant " Et si ça m'arrivai que ferais je?".

c'est d'ailleurs les questions que se pose De Luca. Au début il est agressif et pense que Zoé l'a trompé en ne lui disant pas qu'ils avaient un enfant. Puis petit à petit son regard sur elle change quand il se rend compte de son courage et de son abnégation au quotidien. (Enfin il a des limites vu qu'il ne comprend toujours pas que la façon qu'il a eu de la larguer était minable...).

Zoé elle ne change pas. En même temps elle n'a pas trop le choix vu que sa vie est une succession de gestes répétitifs. Mais d'un autre coté c'est justement ce que lui reproche De Luca puisqu'elle ne fait fait confiance à personne d'autre et ne délègue pas.

Ce nouveau départ dans la maison leguée par leur amie commune décédée va t'il changer leurs vies?  Pour le savoir je vous invite à lire ce merveilleux livre écrit d'une plume fine et légère.