jeudi 5 mai 2016

On m'a dit d'Enel Tismaé (Auteure), Malice Zambaux (Illustrations)


Maison d'édition : Nats editions
Nombre de pages : 52
Prix broché : 10,50 euro
Âge : 
Date de parution : 2 mai 2016
Provenance :  SP Nats éditions

Où l'acheter? : Amazon - Nats




RÉSUMÉ : 

 "On m'a dit"
... que je suis trop grosse
... trop maigre
... que mes lunettes sont moches
... que ma peau est trop foncée
Encore aujourd'hui, beaucoup trop d'enfants entendent ce genre de réflexions en milieu scolaire et en dehors. À l'heure des réseaux sociaux, le harcèlement scolaire est un fait à ne pas ignorer, mais il n'est heureusement pas une fatalité.
Enel Tismaé et Malice Zambaux dénoncent ce fléau avec détermination mais avec tendresse et proposent quelques solutions.





Encore un trés beau livre sur un thème pas facile, comme la quasi totalité des livres jeunesse de Nats éditions.

D'abord il faut savoir que les parents servent à rien :'(.

A aucun moment dans leur ressenti les enfants ne m'ont parlé du papa ou de la maman qui faisaient des câlins et tentait de consoler leurs enfants. Même quand j'ai posé la question franchement.....

De quoi se poser des questions....

Je rejoins Ambre sur les illustrations qui sont vraiment magnifiques.

Chapeau à Enel pour les phrases en rimes.

Beaucoup de " On m'a dit" sont abordés pour toucher un plus large public de même que les différentes étapes montrant comment les enfants sont touchés. Du petit (les pleurs) au dramatique (l’hôpital).  De même que toutes les palettes d’enfants sont réunis : des garçons et des filles, des jeunes et des moins jeunes, des blancs et des noirs.

Par contre ce dernier point est bien pour les un peu plus grands, les jeunes restent perdus devant tant de personnages et les confondent.




POINTS POSITIFS :

  1. Le thème. 
  2. L'école qui parle aux enfants (parce que soyons réalistes c'est pas que à l'école).
  3. les deux genres sont représentés.



POINTS NÉGATIFS :


  1. trop de personnages.
  2. les personnages sont mélangés (on parle d'une fille puis d'un garçon et on revient sur la fille d'avant), en se basant sur les dessins puisque pas de prénoms.




C'est l'histoire de plusieurs petites filles et petits garçons, j'ai pas aimé quand tout le monde il a dit est ce que son ventre il rentrait dans le placard. J'ai bien aimé que les deux petites filles soit copines à la fin.

Mon image préféré c'est la jeune fille à table parce qu'elle ressemble à Lala.

les images sont trés jolies.





Ça parle d'une fille et ses copains qui lui disaient t'es grosse. j'aimais pas quand ils ont dit t'es grosse, ni quand elle pleurait. j'aimais bien quand il se jouait à cache-cache dans le placard.