lundi 17 octobre 2016

Interview déjantée 14 : Jadde et Bradden les dreamers




L'interview déjantée n'interview plus les auteurs mais les personnages de ces derniers. Un concept découvert et pris chez Ensorcellement livresque.

J'ai choisi de poser 13 questions car j'aime ce chiffre ^^.










1. Pièce d’identité, arbre généalogique, certificat de naissance, bref, présente toi en quelques mots. (Ce n’est pas un interrogatoire de la DGSE) 

Jadde : On va éviter de s’étendre sur la généalogie  parce que je ne connais que ma mère. Mon passé et ma famille se limitent à elle. Je suis écrivain depuis… aussi longtemps que je capable de tenir un stylo. J’ai 32 ans, si on veut être complet je devrais dire que je suis déjà veuve. 

Braden : Mon créneau c’est la  restauration auquel  j’ai ajouté la casquette de chef d’entreprise. Je suis passionné par mon métier à qui j’ai dédié mes 34 premières années. Ma famille se limite à ma sœur Mila que j’adore par-delà la raison, mais aussi un père Mickael Miller avec qui je suis perpétuellement en conflit. 


2. Sais-tu comment ou quand ton auteur(e) a décidé de te donner la vie ?

Braden :  Ça c’est une question pour toi « Cam »

Jadde:  Brad me sourit comme à chaque fois qu’il m’adresse ce regard complice, j’en ai des papillons dans le ventre. 
— Pour faire court, Abby cherche l’inspiration dans son quotidien. Comme souvent, son époux est la clef du mystère. 
Un jour elle s’est simplement posé la question, « et si demain je le perdais ? »… L’histoire a commencé ainsi.



3. Ton activité favorite ? Ce que tu détestes faire ?

Jadde : Ecrire et faire l’amour aucun doute là-dessus c’est le pied absolue. (Rires) Mais en règle générale j’adore la vie tout simplement même si j’ai eu tendance à l’oublier…
Par contre ce que je déteste c’est comme toutes les femmes je pense : Faire le ménage… c’est un véritable calvaire. 

Braden : Tout me passionne. Ma mère m’a encouragé à faire preuve d’ouverture d’esprit, depuis ce jour je savoure tout ce que la vie peut m’offrir comme un cadeau précieux. L’art culinaire est ma façon personnelle de mettre en avant ce goût de l’inconnu. Mais pour ceux que  j’aime vraiment  je serai capable d’abattre des montagnes.
Par contre soyons clairs, j’exècre par-dessus tout le mensonge et la perfidie.


4. Ta phrase fétiche (les gros mots sont acceptés) ? 

Jadde : Depuis peu c’est devenu : « Sers toi de hier pour vivre aujourd’hui en regardant vers demain »

Braden : « Quand on espère assez fort, le rêve peut devenir réalité »


Abby (l'auteure ) : En répondant à ta question, ils échangent un sourire complice… Ils me désarment à chaque fois…


5. Un mot ou plusieurs sur ton auteur ? Avez-vous eu des conflits pendant le tournage oops l’écriture ? 

Abby : Ils éclatent tous les deux de rire et moi je grimace, s’ils sortent les dossiers,  je suis foutue !

Braden : il faut savoir un truc sur notre auteur, elle a une imagination de folie et la mémoire de Dory (en référence à Némo pour ceux qui connaissent).  
En gros si nous l’avions suivi dans son délire, je ne sais pas où nous en serions aujourd’hui. Heureusement à nous deux nous avons réussi à la canaliser un peu…  seulement Abby reste Abby et rien ne serait pareil si son côté passionné ne transparaissait pas dans nos vies.

Jadde : pas mieux… 


6. Comment trouves-tu ton personnage (physiquement et moralement) ? Es-tu en adéquation avec l’auteur ?

Abby : Là c’est moi qui rigole ! 

Braden : Abby surestime carrément mon sex-appeal, elle est fan de mon sourire et je la fais craquer… mais franchement je n’ai rien d’extraordinaire. En plus, parler de moi me donne de l’urticaire, alors si tu es d’accord Cam, on inverse les rôles parce que parler de toi c’est un sujet que je trouve particulièrement intéressant… remarque ce n’est pas forcément disserter qui me correspond, je préfère cent fois agir.

Abby : Et là, vous me croirez si vous voulez mais Jadde rougit jusqu’aux oreilles et baisse les yeux en souriant.

Jadde : oh ça pour agir tu n’es pas en reste (rires sous cape)… mais tu es aussi attentif, à l’écoute, compréhensif et patient.  Je ne suis certaine que d’une chose, tu es le seul homme sur terre qui pouvait me faire sortir de ma coquille.



7. As-tu eu des difficultés à rentrer dans le personnage ? 

Jadde : régulièrement, je me soûle à être incapable de mettre mon cerveau en veilleuse. Il n’y qu’avec Brad que j’y parviens.

Braden : ça fait très prétentieux de dire que non ? Perso j’adore ma vie, je l’ai amenée où je voulais et maintenant que Jadde est dans ma vie je ne vois pas vraiment ce que je pourrais rêver de mieux.


8. A part Mireille Mathieu, t’écoutes quoi en boucle dans ton MP3 ? 

Braden : Mireille Matthieu ???? qui est ce ???

Jadde : (rire) sérieusement Mireille Matthieu je n’ai rien contre sa jolie voix mais honnêtement ça correspond plus aux goûts de ma mère qu’aux miens… Enfin bref, moi j’écoute à peu près tout, même si je ne résiste pas à un morceau de classique, j’avoue que j’adore les morceaux rythmées et entraînant. 
Mes derniers coups de cœur en date :
Shakira la bicicleta
Labrinth de Jealous, 
Wiz Khalifa – see you Again (la bande annonce de Fast and Furious)



9. Raconte-moi une anecdote où tu t’es retrouvé totalement ridicule… 

Braden : Je suis bien ennuyé pour te répondre parce que j’ai beau réfléchir je ne vois pas…

Jadde : j’aimerais pouvoir dire la même chose… disons que je suis une experte dans le domaine… Heureusement que le ridicule ne tue pas !
 Vu qu’on est entre nous je vais vous raconter celle qui m’a le plus marqué, elle n’est pas très flatteuse mais tant pis… ça date, il a prescription depuis ! (rire) A mes débuts en tant qu’écrivain,  j’ai dû faire mes preuves (c’est toujours le cas mais j’ai pris confiance en moi depuis enfin un peu). Je travaillais souvent en collaboration avec une autre écrivaine. Un jour, je discute avec un fan qui me demande si je dois assister à un salon littéraire. Comme je débutais, sa question me prend un peu de court et flatte mon égo… je me rengorge et par acquis de conscience lui demande pourquoi et là elle répond : « et bien j’adore ce que fait ta co-écrivain j’adorerais la rencontrer »… Grand moment de solitude à la clef. Remarque ça remet les idées en place… (rires) 


10. Dieu créa la femme. T’aurais créé quoi toi ? 

Jadde : du chocolat qui ne fait pas grossir… 

Braden : c’est évident non ? Il me créa moi (mdr) non plus sérieusement il créa Jadde juste faite pour moi.

Abby : Non mais je te jure quel fayot celui là… !



11. Que sais-tu faire que peu de gens peuvent faire ? 

Jadde : Je n’ai aucun talent particulier si ce n’est transmettre les émotions par des mots.

Braden : je suis un spécialiste du risotto aux morilles, ça compte même si je suis chef pas vrai ! (non :p)


12 Quel autre personnage de fiction aurais-tu aimé être et pourquoi ?

Braden : Batman obligé ! il a une putain de voiture ! 


Jadde : Pour être honnête ma vie me plait assez telle qu’elle est. Je n’ai plus ce besoin irrépressible de m’en évader, et je suis bien trop terre à terre pour me laisser embarquer dans une œuvre de fiction.



13. Un selfie, on veut un selfie !!! 
  






Pour le fun ET SI… 


Si tu étais du sexe opposé qui serais tu et pourquoi? 

Jadde : Coluche sans aucune hésitation pour l’empêcher de prendre cette conne de moto et poursuivre sa révolution.

Braden : Michelle Obama pour poursuivre son œuvre sur la tolérance.


Si tu étais un objet lequel serais tu et pourquoi? 

Jadde : rien de très original pour moi : un livre pour continuer à offrir du rêve
Braden : heu … un vibro c’est accepté ? (il rit aux éclats) vous en avez de ces questions sans déconner !


Si tu participais à une télé réalité quelle serait-elle

Jadde et Braden d’une même voix : Même pas en rêve !


Si tu gagnais à l’Euromillions ou un truc comme ça que ferais en premier? 

Braden et Jadde se regardent et se sourient et Braden répond pour les deux tandis que Jadde acquiesce en silence le sourire aux lèvres.

Braden : On commencerait par mettre les gens qui nous sons chers en sécurité financière et ensuite on partirait sur une île déserte où on ne vivrait que l’un pour l’autre.


Si tu étais acteur qui serait tu?

Jadde : tu m’aurais demandé qui j’aurais voulu mettre dans mon lit je t’aurais répondu de suite Bradley Cooper mais qui je serais je n’en ai pas la moindre idée. Marilyn Monroe peut-être… Poupoupidou…. 

Braden : je serais assez tenté de te dire un mix entre Tom Hanks et Bruce Willis, l’un pour le talent l’autre pour la plastique.



Si tu étais un mot ? 

Jadde : survivante

Braden : passionné


Si tu devais passer la bague au doigt, ce serait à…?
Jadde et Braden : doit-on vraiment te répondre ?


Si tu étais une b.o (bande originale) ? 

Jadde : je ne vais pas te répondre en fonction de la bande originale mais du film, sans hésitation ce serait « Philadelphia ».





Braden : pour ma part ce serait «  la ligne verte ».








Et pour finir Inversons les rôles, pose-moi une question ?

Abby : Ça j’adore ! As-tu passé un bon moment ?

Trop bête, c'était les amoureux qui devait me poser une question du coup je peux utiliser mon joker :p  (nan je déconne ;) j'ai passé un excellent moment merci :)




Je vous remercie d'avoir répondu à mes questions. En espérant que les lectrices voudront apprendre à vous  connaitre (vous et Le Livreur) en lisant vos aventures.


Abby : Merci à toi j’ai passé un excellent moment.