jeudi 3 août 2017

Objectif zéro déchet de Monica Da Silva

Bonjour,

Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.




Objectif zéro déchet (broché): 17 euro

Objectif zéro déchet (epub): 9.99 euro 



Maison d'édition : Editions Leduc.s  
Nombre de pages : 272 pages
Prix broché :  17 euro 
Date de parution : 7 avril 2017
Provenance :  SP maison d'édition  

Où l'acheter? : Amazon


RESUME: Le principe du « zéro déchet » ? Des gestes simples et des habitudes à prendre pour consommer moins et mieux, éviter le gaspillage, recycler, récupérer, valoriser et jeter le moins possible.

Ce guide vous accompagne pas à pas pour aborder sereinement et simplement cette méthode. Vous y trouverez :

- Des astuces pour trier, ranger, recycler, mais aussi vendre, donner et échanger ;

- Des conseils pratiques et des alternatives simples : hygiène, maquillage, courses, jardin…

- Des idées de déco, de menus, de recettes pour limiter ses déchets ;

- Des témoignages.

CHEZ VOUS OU À L'EXTÉRIEUR, ENTRE AMIS OU EN FAMILLE, APPLIQUEZ LE ZÉRO DÉCHET DANS TOUTES LES SITUATIONS ! 




Je remercie Andréa  et les éditions Leduc’s pour l’envoi de ce service presse.

J’ai beaucoup aimé ce livre parce que l’auteure sait de quoi elle parle puisqu’elle le fait elle-même en plus le zéro déchet rejoint le rayon bien être. J’avais déjà commencé à faire le tri dans ma cuisine et ma salle de bain. Du coup, ce livre à su  m’indiquer comment passer facilement à l’étape suivante.

Les conseils sont simple et efficace, par là j’entends qu’ils sont facilement réalisables au niveau finance et temps.

Commençons par le début, le désencombrement. Dans les deux premiers chapitres, on parle de la maison en général et de comment trier le surplus. De ce coté, j’avais déjà bien avancé même si j’ai du mal à vendre mes vêtements (pas parce que je ne veux pas bien au contraire).

Ensuite le chapitre de la cuisine (la salle à manger, j’ai pas lol), là pareil, j’avais commencé mais ce livre m’à appris énormément de choses. Que ce soit des astuces ou tout simplement comment remplacer des articles jetables par du durable. Il y a même quelques  recettes faites à partir de restes vraiment très sympa. Je n’avais jamais imaginé que cela puisse être possible de congeler les épluchures.

Vient ensuite le tour de la salle de bain, là pareil, dernièrement, j’ai éliminé tout les produits contenant des « majuscules » (EDTA par exemple) mais même si je pensais me tourner vers du fait main, je ne savais pas du tout par où commencer. Ici, l’auteure nous liste des sites avec des articles durable et écologiques (la brosse en dent en bois… mon futur achat, on adore le bois à la maison ne plus…). Là encore, il y a quelques recettes pour que je puisse continuer le changement dans ma salle de bain.

Ensuite, nous abordons le reste de la maison, là j’avais presque tout bon ouf ^^.

Dans le dernier chapitre de la partie 1, l’auteure nous donne énormément de conseils pour remplacer tout les produits chimiques d’entretien par du naturel et ça, c’est vraiment le top.

Ensuite on aborde la partie deux, bon j’avoue que là, j’ai juste survolés les deux premiers chapitres, mon « bébé » à quand même six ans dans 3 mois et un quatrième n’est pas au programme. (Mais j’avais investi dans les couches lavables ^^).
Heureusement le troisième chapitre aborde pour les grands et là, j’avais encore beaucoup à apprendre.

Les deux dernières parties concernent la communauté et l’extérieur, là aussi j’ai appris quelques trucs.

En conclusion, j’étais presque une bonne élève, mais je fais encore quelques erreurs. Des choses auxquelles je n’avais tout simplement pas pensées, du coup, j’ai vraiment apprécié la lecture de ce livre.

Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est de découvrir des sites d’échanges, de troc, d’apprentissage (des recettes par exemples), je connaissais les basiques que tout le monde connaît évidemment mais là j’en ai découvert d’autres. Dommage que l’un d’entre eux n’existe plus :’( .