mardi 4 octobre 2016

Seuls au monde de Caroline Mongas (Auteure)


Seuls au monde





Maison d'édition : Harlequin
Collection : HQN
Nombres de pages : 183
Prix ebook : 3,99
Date de parution : 21 septembre 2016
Provenance : SP Harlequin via Net Galley
Où l'acheter? : Amazon




RÉSUMÉ : Ils ne se supportent pas mais vont devoir cohabiter sur une île déserte paradisiaque.


Pour Déborah, Daniel Saint-Ferrant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de six ans, est un playboy égocentrique, irrespectueux et capricieux.
Pour Daniel, Déborah Evreux est une assistante efficace et irremplaçable… mais parfaitement ennuyeuse, coincée et tout sauf attirante.

Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash de leur jet privé, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à l’appréhension face à la perspective d’une cohabitation forcée. Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas, c’est un fait. Mais il se pourrait bien que le soleil tropical leur permette de se voir l’un et l’autre sous un tout autre jour…  



Je remercie les éditions HQN pour l'envoi de ce Service Presse via Net Galley.

De prime abord, la relation entre Deborah et monsieur Saint-Ferrand pourrait faire penser à celle de Rose et Bud mais ce n'est que la partie caché de l'iceberg.

En tout cas il m'a donnée envie de relire Une île de Tracey Garvis Graves bien que les similitudes soient trés rares aussi.

Le livre bien qu'étant trés court (183 pages) dure sur un espace temps relativement long, en plus sur une île déserte le temps passe moins vite ;).

Je vous invite à le lire car même si il a de nombreuses similitudes avec d'autres livres il est unique en son genre probablement à cause des personnages hauts en couleur.

J'ai adoré les voir se disputer à longueur de temps pour des broutilles, je pense que c’est ça qui fait tout leur charme, ils font trop rire.

Encore une fois tout n'est question d'apparence ni Daniel ni Déborah ne sont ce qu'ils paraissent être à l'extérieur. Ils ont tout les deux une carapace pour différentes raisons. Lesdites carapaces vont voler en éclats durant leur séjour sur l'île.

Bref une lecture trés sympa qui même si elle reste sur le thème milliardaire-secrétaire casse le code et donne un nouvel envol à ce genre.