jeudi 22 février 2018

Prise entre deux feux Par Maud Eliet (auteure)


prise entre deux feux (broché) : 9 euro 






Maison d'édition : Amazon
Nombres de pages : 260 pages 
Prix broché : 9 euro 
Date de parution :  2 février 2018
Provenance : SP Auteur
Où l'acheter? : Amazon  




RÉSUMÉ: Faut-il toujours choisir ?
Dès qu’elle l’a vu entrer dans la médiathèque où elle travaille, Olivia a flashé sur Nicolas, ce jeune père de famille célibataire qui vient de s’installer dans sa ville. Mais il y a aussi cet inconnu, deux fois plus âgé qu’elle, qui la surprend un soir à la fermeture… Chacune de leurs rencontres est une explosion de sensualité et de plaisir.
Entre ces deux hommes, son cœur – son corps encore plus ! – balance. Doit-elle vraiment choisir ?

Attention : ce texte contient des scènes de sexe explicites ; il est à réserver à un public majeur et averti.





Je remercie l'auteure pour sa confiance et l'envoi de son livre en service presse pour mon blog.

Le résumé m'a fait de l’œil, cela fait longtemps que je n'avais pas lu un érotique et j'avoue ne pas avoir été déçue. 

D'ailleurs entre nous, il n'y a pas que le livre qui est explicite, la couverture aussi 😅. A ne pas lire dehors lol.

Malgré ce léger détail, je l'aime bien, elle est sobre et le titre en rouge ressort bien.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, j'ai lu le livre d'une traite et je n'ai pas vu le temps passé.

Nous faisons la connaissance d'Olivia, une bibliothécaire.
Déjà, je l'aime, je sais pas pourquoi ^^.
Elle n'a pas eu une enfance facile (mais pas difficile non plus), mais son passé d'orpheline la hante aujourd'hui encore et fait d'elle ce qu'elle est : une personne intègre, juste et droite.

Dans le cadre de son travail, elle fait la connaissance de Nicolas, un jeune papa célibataire. son seul défaut? : c'est un prof de physique chimie lol. Dramatique pour une littéraire 😉.

Le même jour, Ivan rentre dans sa vie, il est plus âgé donc plus expérimenté. Il parle à son corps et son âme comme personne avant.

Désir, fantasme, passion, sagesses sont au rendez vous. L'un est le pendant de l'autre. Que choisira elle? la passion ou l'amour sincère?

Je vous invite à entrer dans l'univers de Maud pour le savoir, vous ne serez pas déçues...




mercredi 21 février 2018

Blooming People: Manuel d'abondance à l'usage des jardiniers de la Vie. de Bosser Katell (Auteure),‎ Jenay Costantini-Loetscher (Illustrations)









Maison d'édition : autoédition
Nombre de pages :  232 pages 
Date de parution : 18 novembre 2017 
Provenance :  SP auteure

Où l'acheter? : Amazon  






RESUME:

C’est l’histoire d’un défi hors du commun: se connaître soi-même pour gérer au mieux ses finances personnelles. À travers la métaphore de la permaculture, Katell Bosser nous fait (re)découvrir notre énergie naturelle et nos talents, puis met en lumière leur influence sur notre manière de gagner de l’argent. Elle nous interroge sur les freins qui nous sont propres, nous incite à devenir entrepreneures de nos vies et à générer des ressources (financières) durables pour développer nos projets et construire une vie qui nous ressemble. Pragmatique et poétique, ce livre se lit d’une traite et nous chatouille là où il faut. En nous reconnaissant dans le profil du papillon, de l’abeille, de la fourmi ou de l’araignée, nous sourions de nos faiblesses, nous souvenons de nos forces et trouvons des pistes concrètes pour améliorer nos finances personnelles.







Je remercie l'auteure pour l'envoi de ce service presse.

Le résumé m'a attirée car je suis maniaque sur les comptes et que j'ai bien aimé la comparaison avec la permaculture.

Mais au final à part que je suis dans le désert et que je suis une araignée, je n'ai pas tout compris pourtant je me suis accrochée et je l'ai jusqu'à la fin 😭.

En même temps, c'est le cas à chaque fois que je lis un livre sur les finances, je sais pas pourquoi j'insiste 😕.

Désolée du coup de ne pouvoir faire une chronique digne de ce nom.











mardi 20 février 2018

Le compte à rebours du Père Noël de Kim Thompson (Auteure),‎ Elodie Duhameau (Illustrations)

Bonjour,
Ayant actuellement le pied dans le plâtre, je ne peux rester longtemps sur l’ordinateur pour faire toute la mise en page des chroniques, mais je peux toujours lire ;) .
J’écris donc mes chroniques que je transmets à Sab qui a la gentillesse de les mettre en ligne.
Pardon à vous pour la présentation durant ces deux mois, habituellement Sab et moi avons chacune la notre mais je ne veux pas l’embêter plus que nécessaire.


Le compte à rebours du père noel (broché): 12.90 euro 




Maison d'édition : Crack boom édition 
Nombre de pages : 56 pages 
Prix broché : 12.90 euros 
Date de parution : 9 novembre 2017 
Provenance : SP maison d'édition 
Où l'acheter? : Amazon





RÉSUMÉ:

Compte les jours jusqu'au soir de Noël avec le Père Noël et ses lutins ! Un livre pour faire patienter les petits jusqu'au jour J.

Pour le père Noël et ses lutins, le 1er décembre marque le début des préparatifs de Noël. Suis le père Noël au cours de 24 jours qui précèdent la grande fête.

Tous les jours, à partir du 1er décembre jusqu'à la veille de Noël, les enfants pourront lire une courte histoire racontant comment se préparent le Père Noël, la mère Noël, les lutins, les rennes pour la grande fête de Noël, de la remise en forme du Père Noël à la fabrication des jouets dans l'atelier des lutins.










Je remercie les éditions Crack boom pour l'envoi de ce service presse pour les jeunes du blog.

Malheureusement, ceux ci n'ont pas accrochés.

J'ai retenté la lecture six mois plus tard mais pareil.

En fait, je pense qu'ils sont trop âgés, ce livre est plus à destination des 2-4 ans.

D'abord parce que les histoires sont courtes mais aussi à cause du suivi. quand on lit l'histoire du jour, il reste des questions en suspens. C'est bien d'avoir les mêmes personnages mais trop attendre pour les réponses agace les enfants.

Du coup, ils restent focalisés sur les non réponses et décrochent.





lundi 19 février 2018

5 pas vers le Bonheur de Théo Lemattre








Maison d’édition : Auto Edition

Nombres de Pages : 142 pages

Prix Epub : 2.99 

Date de parution : 17 février 2018

Ou l’acheter : Amazon

Provenance : service presse de L'auteur




        



Cinq lettres. C’est tout ce que Martin a laissé à son fils, Tomas, avant de mourir. Cinq lettres et pas une de plus. Ce sont leurs « petites leçons de vie », comme à l’époque. Mais cette fois, l’enjeu est bien différent…

Exclu du cocon familial depuis ses 18 ans, Tomas est un jeune homme raté, au chômage, sans ambition et désœuvré, qui mène une vie tristement décadente. Aigri, il jalouse secrètement sa sœur, Sophie, qui a toujours été la préférée de leur père et à qui tout réussit.

Le lendemain de l’enterrement, chez le notaire, il comprend qu’il va devoir respecter les dernières volontés de ce père tant haï, s’il veut recevoir sa part d’héritage. Cinq lettres, cinq épreuves.

Contraint et forcé, le jeune homme va plonger dans une quête d’identité qui bouleversera son existence tout entière. Deux issues sont possibles : le succès ou la chute.




J’ai été très surprise par ce roman, par la maturité de l’écriture et de l’histoire quand on connaît l’âge de l’auteur.

Une histoire très bouleversante qui va nous transporté dans la vie de Tomas et Sophie qui sont frère et sœur. Ils viennent de perdre leur père Martin, leur dernier parent.

Ce dernier à laisser cinq lettre à son fils pour héritage, ses lettres sont des épreuves que Martin demande à son fils de faire pour pouvoir toucher sa part d'héritage.

Nous allons vivre le deuil de Sophie et Tomas mais également celui de Paul le meilleur ami de Martin.

Tomas est un jeune homme plein de rancœur vis-à-vis de son père, et de sa sœur, il a toujours pensé qu’elle était la préférée de celui-ci.

Il est renfermé, ne veut aucun attache que ça soit sentimentalement au grand regret d’Aurélie « son plan cul » ou professionnellement, il vit de petits boulots juste de quoi prétendre au chômage ! Et ne parlons même pas de son appartement !!

Et le "petit jeu" de son père le met dans une colère noire et viens confirmer ce qu’il a toujours su qu’il était le vilain petit canard de la famille et qu’il n'y en avait que pour Sophie.

Sophie, jeune femme brillante, fait des études de médecine. Elle est anéantie par le décès de son père, elle était très proche de lui. Elle a la tête sur les épaules, elle est tout l'inverse de Tomas.

Heureusement elle peut compter sur le soutien de Paul.

Tout au long de la lecture nous sommes transportés par leurs sentiments, leurs coups de gueule, leurs peines et leurs souvenirs.

J’ai trouvé cette histoire tellement réaliste car elle relate les relations d’une famille avec leurs différents après un deuil et tout ce que cela engendre, l’héritage, la gestion du deuil différente pour chaque personne.

Et ces lettres, ces cinq lettres, elles vont tout bouleversées ! Elles vont être la voie de Martin de l’au delà, elles sont poignantes et pleines d’amours.

L’auteur à réussi à me faire vivre tout un tas d’émotions et oui j’ai fini le roman en larmes !

J’ai adoré ce roman, qui n’est pas de la new romance, un exploit merci Théo.

Je vous invite à venir découvrir ce livre et cette auteur à l’avenir très prometteur.

Je remercie Théo LEMATTRE pour son service presse et de m’avoir fait découvrir son bébé qui est magnifique !


samedi 17 février 2018

Je suis en CP, Tome 9 : La classe de mer de Magdalena (Auteure)









Maison d'édition : Flammarion jeunesse
Nombre de pages :  31 pages
Prix broché :  5.60 euro 
Date de parution : 27 avril 2013
Provenance :  SP maison d'édition  

Où l'acheter? : Amazon  


RESUME: "Ce matin, c'est un grand jour pour les CP. Les élèves partent en classe de mer. Les parents et les enfants attendent le car devant l'école. Maîtresse Julie compte et recompte ses élèves : il en manque un !"



Je remercie Brigitte des éditions Flammarion pour l'envoi de ce service presse pour Aleksander qui, comme vous devez le savoir, est rentré au CP, cette année.

Nous arrivons au troisième trimestre et comme prévu à la fin de la chronique du livre 2, cette fois je n'ai rien fait, c'est Aleksander qui m'a fait la lecture 😉.

Comme d'habitude, c'est toujours sympa de retrouver, les mêmes personnages.

Aleksander n'a eu aucune difficulté notable à lire seul, il à juste trébuché sur 3 ou 4 mots donc lire tout seul et surtout comprendre ce qu'il a lu était bien à sa portée.

J'ai trouvé sympa la classe de mer, cela change de la classe de neige.





Je préfère les maths, mais j'ai été content de retrouver mes copains de la classe de CP du livre.

Pour les dessins, ils sont bizarre, on dirait que maîtresse Julie est toute petite.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, j'ai beaucoup ri à plusieurs reprises.

Je suis content d'avoir pu le lire tout seul, je suis grand maintenant.


vendredi 16 février 2018

Théo à la recherche de pégase de Merry Daurey (Avec la contribution de),‎ Malice Zambaux (Avec la contribution de)


Maison d'édition : Nats editions
Nombre de pages : 44
Prix broché :  10,50
Date de parution : 5 janvier 2018
Provenance :  SP Nats éditions

Où l'acheter? : Nats




RÉSUMÉ : 
Après cette mauvaise journée, c’est sûr, l’univers est contre Théo !
Les injustices dont il est la victime l’ont plongé dans une très grande tristesse. Mais soudain, en pleine nuit, une lueur l’appelle et lui promet d’extraordinaires aventures…
Intelligent et courageux, Théo n’hésite pas à relever le défi !

Suivez Théo dans sa quête du légendaire Pégase, où constellations et mythologie se croisent pour notre plus grand plaisir.




Je remercie Nats éditions pour ce service presse 

Etant fan de mythologie et de l'espace, nous ne pouvions que choisir ce livre.

Enfin les filles, Alek pas tant que  ça mais il à bien accroché quand même.la couverture et les illustrations intérieures sont magnifiques, jolies et trés colorées. en un mot, j'adore.

J'ai aussi beaucoup aimé l'aventure de Théo, pas seulement pour le contexte mais aussi pour l'histoire.

C'est quoi ces parents qui ne croient pas leur fils alors qu'il ne fait jamais de bêtises? grr

Et aussi que parfois voir même souvent, on a besoin des lumières de quelqu'un d'autres et que les enfants sont innocents et voient des choses que nous adultes ne voyons plus.

J'adore, coup de coeur pour moi.







J'ai beaucoup aimé ce livre. C'est Théo, le pauvre il passe une mauvaise journée mais heureusement la nuit il peut aller dans les étoiles voir le cheval ailé et le monsieur bleu avec un joli tatouage.

J'aime beaucoup les dessins, du coup, c'est difficile pour moi de choisir un préféré.








ça raconte normalement l'histoire du cheval qui à des ailes mais on le voit pas beaucoup. Juste à la fin. Le pauvre il s'est perdu, il en avait marre de rester à sa place sans rien faire. Je comprends tout à fait. A l'école c'est pareil.

J'aime bien Théo, il est sympa mais il a énervé quelqu'un pour que sa famille et ses amis le détestent autant. le pauvre.







jeudi 15 février 2018

Quantum Saison 5 Ravenous de Marie Force (auteure)









Maison d'édition: Hugo roman éditions 
Nombre de pages :  360 pages
Prix broché :  17 euro 
Date de parution : 15 février 2018
Provenance :  SP maison d'édition 

Où l'acheter? : Amazon  

Famille :  5 sur 6 





RESUME: " Ravenous est comme les autres titres de la série Quantum, passionnant, très érotique et merveilleusement écrit. " Virginia Dylan - USA Today

Ravenous est le cinquième volet de la série Quantum. Il s'intéresse à la relation entre Ellie Godfrey, la soeur de l'acteur superstar Flynn Godfrey et Jasper Autry, play-boy anglais, ami de Flynn et de sa soeur. Ellie est une femme indépendante qui, arrivée à la trentaine, a décidé de recourir à une banque de sperme pour trouver un père biologique pour son futur enfant. Jasper se propose pour être le géniteur. 

Bien qu'Ellie n'ait jamais prévu ce scénario, elle l'accepte. Elle a toujours été attirée par lui et par son accent british si sexy ! Jasper a de nombreux secrets, et il est soulagé de pouvoir se confier à Ellie et de discuter avec elle de ses préférences sexuelles et de son besoin de domination. 

Ellie a l'esprit ouvert, elle se livre totalement à Jasper et accepte d'explorer de nouveaux horizons avec lui, y trouvant des plaisirs inconnus jusqu'alors. 

Jasper et Ellie sont de plus en plus investis dans leur relation, mais ils sont en conflit avec leurs sentiments intenses et le statut temporaire de leur arrangement. Or, Jasper ne comptait pas sur la décision d'Ellie de se battre pour lui et de le convaincre qu'il pouvait tout avoir.







C'est toujours un plaisir de recevoir une enveloppe de Hugo édition surtout quand on n'est malheureusement plus partenaire.

Du coup, je remercie doublement Magali et Olivia d'avoir continuer à m'envoyer la suite de cette série. Les trois tomes "originaux" ayant été des coups de cœurs.

J'ai d'ailleurs une nette préférence pour celui ci que pour le tome 4. un coup de coeur aussi disons le franchement.

J'avais lu le premier chapitre à la fin du tome 4 et je n'avais qu'un hâte, c'était de pouvoir le lire.

Je n'ai pas été déçue loin de là, même si je trouve que le début avait quelques longueurs entre le premier chapitre et le moment ou tout se met réellement en place.

Comme d'habitude, l'auteure nous fait aller de surprise en surprise. Auxquelles, on ne s'attend forcément pas. Et là je dois dire qu'avec le passif de Jasper, elle s'est surpassée une fois de plus.

Même si techniquement, son passé est moins dur que celui de Nathalie ou Hayden, il reste néanmoins une énorme surprise. Surprise qui a donné tout son charme à ce tome.

En plus de l'accent hyper craquant de Jasper évidemment 😉.

En plus, j'adore quand il y a un clin d’œil entre le titre et un passage du livre et du coup, j'en ai profiter pour apprendre un nouveau mot d'anglais.

J'ai beaucoup apprécié en apprendre plus sur la sœur de flynn, comme son frère, elle est trés loin trés truc médiatique, mais elle encore plus, c'est une wonder woman (je cite ^^).

Jasper est trés mystérieux, au début, on ne comprend pas ses motivations mais quand enfin tout s'éclaire et qu'on sait ses raisons, c'est juste wahou d'avoir une force de caractère aussi forte.

Evidemment, on retrouve avec plaisir la joyeuse bande des premiers tomes, les bases sont posés pour le prochain, mais cette fois ci pas de chapitre un, donc ça sera la surprise avec deux couples potentiels.

Parmi les nouveaux arrivants, j'ai un énorme coup de coeur pour la maman de Jasper, vaut mieux pas l'énerver, j'adore...

En conclusion, un tome que je referme avec un petit coup au coeur de devoir déjà partir mais heureusement il y a un 6 éme tome que j'ai hâte de dévorer.









mercredi 14 février 2018

Le silence des mots : Partie 2 d'Ange Edmon (auteure)







Maison d'édition : Auto édition 
Nombre de pages : 269 pages 
Prix broché : 13.49 euros 
Date de parution : 22 novembre 2017 
Provenance : SP auteur  
Où l'acheter? : Amazon 



RESUME: 
Je rampe jusqu’à lui, ignorant si tout danger est écarté, et le retourne lentement en glissant ma veste sous sa tête. Ses beaux yeux bleus sont fermés et son visage est presque serein. Je panique complétement quand je le vois si paisible alors que mes mains sont souillées par son sang. La porte d’entrée de la fondation s‘ouvre à la volée et Isaac accourt vers moi. Je l’arrête en lui hurlant d’appeler une ambulance. Je dois me souvenir des gestes de premier secours appris lors de mon internat en médecine d’urgence. J’arrache la chemise de mon dieu scandinave en tirant sur tous ses boutons d’un coup sec, comme j’aurais pu le faire à chacune de nos étreintes. Je me dois de situer l’endroit de sa blessure. Un petit trou apparaît sur son flanc gauche et un autre de l’autre côté, presqu’en face. Il y a un impact d’entrée et un autre de sortie m’indiquant que la balle n’est plus à l’intérieur. J’ordonne à mon juge polaire de ne pas me laisser, il n’en a pas le droit. J’intime à son cœur de ne pas s’arrêter, il ne doit pas mourir, sans quoi je le tuerai de mes propres mains.






Je remercie l'auteure pour l'envoi de cette deuxième partie. Pour sa confiance et surtout son énorme patience.

En effet, j'ai fini le livre il y a plus de deux mois, elle m'avait prévenue que son livre était "pire" que le premier. Effectivement il l'est, mais pas dans le sens qu'elle entendait. La fin m'a tuée. J'ai attendue de me remettre de mes émotions pour écrire ma chronique, mais je ne m'en suis toujours pas remise lol. Du coup, je vous prie de me pardonner par avance pour ma piètre chronique.

Nous retrouvons nos deux tourtereaux là où nous les avions laissés à la fin du premier tome. Cette fin que j'avais trouvée atroce puisque nous devions attendre de savoir même si on s'en doute un peu, ils ne peuvent pas mourir puisque ce sont les personnages principaux. Non?

Je ne vais pas m'étendre sur les détails, sinon vous n'aurez plus plus envie de lire le livre si je vous raconte tout.

Mais à la sortie de l'hôpital, Alaynna à tourner la page de son dieu scandinave, en même temps, il l'a bien chercher.

Suite à de graves problèmes familiaux, elle doit partir pour un temps et fait la connaissance de Cole. Le mec parfait sous tout rapport. Gentil, serviable, sans casseroles, parfait, sympa.. Bref l'homme idéal.

Et d'un coté, on se dit chouette, pour une fois la fille choisit le mec sympa plutôt que le torturé. Mais d'un autre, un dieu scandinave quoi!!!

Gros dilemme lol.

Mais l'auteure sadique en soit n'a pas fini de nous faire souffrir, la fin est pire que celle du tome 1... si , si  je assure c'est possible. Je pensais pas qu'il y aurait un tome 3 du coup ça m'a achevée 😭. Je veux la suite....